-53%
Le deal à ne pas rater :
GACHI Batterie Externe 26800mAh
24.94 € 52.99 €
Voir le deal

    Astuces pour écrire un roman

    Damien Corbet
    Damien Corbet
    Admin

    Messages : 73
    Date d'inscription : 06/12/2009
    Age : 28

    Astuces pour écrire un roman Empty Astuces pour écrire un roman

    Message  Damien Corbet le Sam 12 Déc - 14:12

    Astuces pour écrire un roman : Sources : http://ecrire-conseils.blogspot.com/


    V- Les scènes : comment montrer ton scénario :

    - Décide de comment tu veux montrer l’action : scénario, personnages, interactions, leçons, apprentissage de ton personnage principal, etc. Exemple : ne te contentes pas de dire « Louis était timide, » laisse Louis démontrer sa timidité par la manière avec laquelle il interagit avec les autres. Plus tard, montre que Louis a réussi à surmonter sa timidité en lui faisant rencontrer une fois de plus quelqu’un dont il avait peur auparavant.

    - Chaque scène a besoin d’un début, d’un milieu et d’une fin. Essaie d’utiliser la fin d’une scène comme d’une transition vers le début d’une autre scène, et continue à le faire durant toute ton histoire.

    - N’écris pas une scène courte pour un événement très important, et ne crée aucune scène pour un élément qui n’ajoutera rien à ton histoire. Par exemple, si plusieurs jours doivent s’écouler avant que ton personnage ne reçoive d’importants résultats d’un test, ne vas pas écrire l’équivalent de plusieurs jours d’attente qui risquent d’être ennuyeux à mourir. Saute directement au jour des résultats de ce test et contentes toi de montrer que ton personnage avait attendu pendant quelques jours.

    Le dialogue :

    Le dialogue offre beaucoup de choses à ton histoire :

    - Il révèle ton personnage, et tout particulièrement à travers ses réactions,

    - Il fait avancer le scénario,

    - Donne de la vie aux scènes,

    - Il régule le rythme de ton histoire,

    - Prend de l’espace… : commence un nouveau paragraphe à chaque fois que l’un de tes personnages prend la parole, ça prendra plus d’espace, et ca peut être une astuce si tu as besoin d’écrire une histoire qui doit atteindre un certain nombre de pages. D’autre part, ça donnera plus de clarté au lecteur et il comprendra plus facilement qui est en train de parler.

    Astuces pour écrire le dialogue :

    Evite les longues salutations et les au-revoir. Ca risque de ralentir ton histoire, sans y ajouter grand-chose. Laisse ton lecteur imaginer ton personnage en montrant ses réaction et sa façon de parler.

    N’utilise pas le dialogue comme un substitut à l’action. Exemple : si tu as un tremblement de terre dans ton histoire, écris une bonne scène de tremblement de terre avec beaucoup d’action. Ne te contente pas de faire dire à ton personnage « Oh ! Un tremblement de terre ! » Raconte tout ce qui se passe.

    Les décors :

    - Planifie tes décors, et garde les en tête après lorsque tu écriras. Ca donnera plus de vie à ton histoire.

    - Le décors t’aide à éviter les scènes qui flottent, et éviter de créer des conversations ou des actions banales qui pourraient avoir lieux partout ailleurs. Le décors ajoute une ambiance aux scènes. Exemple : dans une histoire au bord de la plage, un personnage pourrait comparer tante Fabienne à un goéland, à cause des hurlements qu’elle pousse. Tandis que dans une histoire en pleine ville, tante Fabienne pourrait nous faire rappeler une alarme antivol Smile

    - Dans certains livres, certains décors apparaissent comme un personnage. Exemple : dans « Alice au pays des merveilles, » les décors prennent vie, les maisons, les arbres et les objets se mettent à parler et ont un comportement qui leur est propre, ils illustrent bien cette idée de décor-personnage.

    - Commence ton histoire avec un « Boum ! » c'est-à-dire un événement très important. Commence par un jour qui est différend de celui où ton personnage est appelé à l’aventure. Fais tout ton possible pour commencer ton histoire avec un grand événement.

    - Montre bien l’évènement principal, montre bien ton personnage principal et son problème, ou alors des allusions à son problème.

    - Utilise l’action pour faire marcher ton histoire, crée des actions qui donneront vraiment envie à tes lecteurs de découvrir ce qui va se passer par la suite.

    VI- Ecris :

    N’écris qu’une fois que tu auras bien planifié : ton personnage, conflits, scènes, et avec une attention particulière à ton introduction.

    Dans ton brouillon, tu n’auras qu’à te concentrer à mettre tout ce que tu avais planifié sur papier. Tu pourras y revenir plus tard pour faire des corrections et des changements.


    Dernière édition par Damien Corbet le Sam 12 Déc - 14:13, édité 1 fois
    Damien Corbet
    Damien Corbet
    Admin

    Messages : 73
    Date d'inscription : 06/12/2009
    Age : 28

    Astuces pour écrire un roman Empty Re: Astuces pour écrire un roman

    Message  Damien Corbet le Sam 12 Déc - 14:12

    III- 3- Astuces pour créer tes personnages :

    Si tu as déjà un scénario en tête, pense à deux besoins – Qui est-ce qui a besoin d’être satisfait par la récompense finale ? Qui est-ce qui va prendre de l’expérience en franchissant les obstacles ? La réponse : c’est ton personnage principal.

    Mélange différents types de personnages :

    Exemple : un méchant amusant (Docteur Evil dans Austin Powers,) un conseiller (sage) qui est aussi un farceur (Hagrid dans Harry Potter,) un méchant qui devient un allié et qui va aider le personnage principal à résoudre les problèmes (Vegeta dans Dragon Ball Z.)

    Le conflit (le meilleur ami du conteur d’histoire) :

    Plus le problème de ton histoire sera important, et plus ton histoire sera intense. Ne sois pas gentil avec ton personnage, n’aie pas peur de créer des obstacles qui l’empêchent d’atteindre son objectif. Ton histoire sera plus passionnante comme ça. Ton personnage gagnera plus d’expérience, et la récompense aura plus de valeur, puisque ton personnage tellement combattu pour la mériter.

    Les conflits classiques :

    Ces types de conflits t’aideront à démarrer :

    - Personne contre personne : C’est le type de conflit le plus utilisé, puisque les conflits entre les personnes sont ceux qui intéressent le plus tes lecteurs. Exemple : Cendrillon contre sa mauvaise belle mère,

    - Personne contre elle-même : Le conflit entre le bien et le mal est représenté par les forces et les faiblesses d’un personnage. Il s’agit d’un niveau assez profond et ça ne replacera pas le conflit principal, mais ça pourra enrichir l’histoire. Exemple : un personnage mauvais qui déteste faire la fête, mais au fond il n’a pas un cœur mauvais, il est devenu comme ça parce que quelqu’un l’a blessé. Il ressent un conflit interne entre le bien et le mal, à l’intérieur de lui-même.

    - Personne contre la nature : en général, ce sont des catastrophes naturelles, où les personnages font appel à leur talents et reflexes de survie. Ce conflit est mouvementé et peut être passionnant, mais bien souvent difficile à écrire. Par exemple : le personnage de Jurassique Parc doit survivre, et s’échapper d’une dangereuse terre de dinosaures.

    Astuces pour créer des conflits :

    - Mélange différents types de conflits : peut être que tes personnages se battent pour survivre tout en luttant contre eux-mêmes intérieurement ?

    - Ajoute plus de conflits et d’obstacles si ton histoire semble un peu plate ou pas assez intéressante. Avant d’écrire, il faut que tu saches à l’avance comment le problème va être résolu, ne te jette pas dans un gouffre.

    - Le personnage principal doit résoudre le problème lui-même. Ne fais pas surgir quelque chose ou un personnage de nulle part pour résoudre la situation à la dernière minute, à la fin de l’histoire. Ca pourrait bien marcher au milieu de l’histoire, pour introduire un nouveau personnage par exemple ou un nouvel élément dans l’histoire, mais pas à la fin de l’histoire, car ça ne tiendrait pas debout.

    IV- Planifier ton scénario :

    Ton personnage et ton conflit sont le cœur de ton histoire. Le scénario n’est que la séquence d’événements qui se déroulent pendant que ton personnage fait face aux problèmes. Rappelle toi de ces points importants pour écrire ton scénario :

    - Un scénario repose sur la cause et l’effet. Le scénario se crée par les effets des actions et des décisions des personnages.

    - Evite une foultitude d’événements qui se passent au même moment. Prépare plutôt une chaine d’événements qui se suivent l’un après l’autre, chaque événement va affecter l’événement suivant et ainsi de suite. Chaque lien dans cette chaine devrait être indispensable à ton histoire. Il faut que tu veilles à ce que la fin de chaque événement introduise le début d’un autre événement.

    Les éléments importants de la plupart des scénarios :

    Planifie ces scènes et tu seras capable d’écrire plus aisément. Prenons par exemple le film de Shreck.

    - Laisse l’histoire se dérouler : événement par événement.

    - Montre les problèmes des personnages et les événements qui font démarrer l’aventure.

    Le marais de Shreck est ruiné lorsque le Lord Farquaad décide d’y cloîtrer toutes les créatures des contes de fées. Lord Farquaad promet de d’enlever ce mauvais sort après que Shreck ait sauvé la princesse Fiona.

    - Scènes d’aventures : Le héros rencontre des amis et des ennemis, fait face à des obstacles, apprend des leçons, se prépare à… (Shreck rencontre l’Ane, ils délivrent princesse Fiona, et se dirigent vers Duloc, sur le chemin, ils deviennent amis et vivent des aventures ensembles, comme Robin des bois et ses compagnons.)

    - Le grand événement : Tout est dans ce titre. Il s’agit de la partie la plus passionnante de l’histoire (La scène du mariage.)

    - Ficelle bien tous les détails, et offre des récompenses et des punitions (Shreck se marie avec Fiona, l’Ane tombe amoureux du Dragon, et Farquaad est mangé par le Dragon.)

      Sujets similaires

      -

      La date/heure actuelle est Mer 3 Juin - 22:06